fbpx

Depuis quelques années on observe une prise de conscience chez les consommateurs sur le manger-mieux avec une volonté de changer de mode de consommation et de se tourner vers des produits français et locaux.

Selon Ipsos :

  • 82 % des français préfèrent l’achat de produits d’origine française ;
  • 77 % privilégient l’achat de produits proposés par les producteurs locaux.

Aujourd’hui, ce sont 86 % des seniors qui ont adopté ce mode de consommation et l’on compte désormais 71 % de jeunes sensible à l’achat de produits locaux.

La tendance à acheter local touche absolument toutes les catégories de produits alimentaires avec en tête les légumes 84 % et les fruits 83 % (source).

La crise du COVID-19 a elle aussi permis aux consommateurs de prendre conscience des bienfaits de la consommation locale.

Les Français deviennent curieux, volontaires et acteurs de ce nouveau mode de consommation.

Qu’ils soient jeunes, étudiants, travailleurs ou retraités, chacun d’entre eux fait désormais partie de cette nouvelle communauté qui ne cesse de s’agrandir, d’échanger, de partager et de créer de nouveaux liens pour construire un monde harmonieux entre nature et humanité autour du bien manger et du consommer local.

C’est dans ce contexte que nous avons imaginé un projet un peu fou : les Chevalier de l’Astrée, une quête contemporaine qui consiste à créer et développer une forêt comestible, à la fois lieu de refuge et source de nourriture.

Il a fallu 3 ans de travail pour trouver un terrain propice, développer le projet avec un spécialiste dans la conception des forêts comestibles, s’entourer de pépiniéristes et de jardiniers, partir à Mouscron (Belgique) voir une initiative inspirante…

Aujourd’hui, le site des Chevaliers est 100% opérationnel, avec de nouvelles formules, pour que chacun puisse (s’)offrir un cadeau éthique permettant de se faire appeler à vie Dame Chevalier, Chevaleresse ou Chevalier de l’Astrée, tout en parrainant une jeune forêt comestible en voie de développement à la Roche Posay.

Le Domaine des Chevaliers de l’Astrée : un refuge pour tous les insectes butineurs

Inédite en France, l’initiative du Domaine des Chevaliers de l’Astrée permet de créer une forêt comestible dans laquelle pourront se réfugier et se nourrir tous les insectes butineurs. Tout le monde y gagne : les insectes bien sûr mais aussi la nature, les animaux et les humains.

Car actuellement, l’agriculture intensive moderne fait des ravages : on observe notamment le déclin de près de 40% des populations d’insectes butineurs. Or sans eux, ce sont plus de la moitié de nos fruits, légumes et produits de consommation courante qui sont voués à disparaître.

D’ailleurs, le concept des forêts comestibles est loin d’être utopiste ! car

« En Espagne, en Autriche, et dans plusieurs autres pays, les projets de forêts comestibles n’ont plus à prouver leurs bienfaits pour la Nature et la biodiversité. Il est temps pour nous aussi en France, de commencer à cultiver, au milieu de nos champs, des espaces peuplés de plantes mellifères et nectarifères propices aux insectes butineurs. »

Le Domaine des Chevaliers de l’Astrée est situé à Fontsémont, près de La Roche-Posay (Vienne 86). Il est installé en plein cœur de la nature, sur 1,7 hectare d’anciennes vignes adossées à une forêt, à l’intérieur d’un périmètre de protection des captages d’eau potable donc protégé des pesticides.

La forêt comestible, une technique phare de la permaculture

À l’opposé de la monoculture, largement utilisée dans l’agriculture intensive et industrielle, la forêt comestible repose sur un modèle d’agriculture durable et auto-suffisant, dans lequel l’homme travaille avec la nature, et non pas contre elle.

À l’image d’une forêt naturelle, une forêt comestible est composée d’une grande diversité de plantes allant du champignon à l’arbre. Une fois adulte, ce jardin nourricier apporte des fruits, est apte à vivre sans arrosage, s’auto nourrit et crée un micro climat. Ce jardin forêt est scindé en “parcelles” nommées guildes.

Elle est composée d’espèces mellifères et nectarifères. La floraison s’étale sur de longs mois et permet d’attirer les insectes butineurs, de développer la pollinisation, de repousser les nuisibles et plantes non désirées, et de fertiliser les bonnes plantes.

Elle est auto-fertile. Comme le dit l’anglais Robert Hart, qui a transposé les forêts comestibles tropicales à nos climats tempérés occidentaux, « Personne ne fertilise ou n’irrigue une forêt. La forêt est autonome. Si vous êtes capable de recréer une forêt nourricière alors votre principal effort sera d’en récolter les fruits » !

« La forêt comestible est conçue sur le modèle d’une forêt naturelle multi-étagée (racines et plantes grimpantes, fruits et légumes, puis arbustes fruitiers de type buissons, arbres fruitiers tels les pommiers ou les cerisiers, puis enfin la canopée – les arbres les plus hauts), capable de constituer de véritables refuges pour les insectes pollinisateurs, et de conserver la biodiversité de nos campagnes. »

Pour tous les bourdons, abeilles solitaires, coléoptères, papillons, guêpes, osmies, xylocopes, mouches et autres insectes butineurs qui occupent un rôle crucial dans la biodiversité, la survie de la nature, et la production de nos fruits et légumes, il est important de développer en France des forêts comestibles, véritables petits paradis sur Terre !

Vous souhaitez nous rejoindre ?

Pour participer à cette formidable aventure humaine et écologique, ou pour offrir ce symbole d’amitié et d’engagement éthique, il suffit de choisir parmi les 4 packs proposés !

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer