fbpx

Une forêt comestible, refuge pour les insectes butineurs

Inédite en France, l’initiative du Domaine des Chevaliers de l’Astrée permet de créer une forêt comestible dans laquelle pourront se réfugier et se nourrir tous les insectes butineurs..
Tout le monde y gagne : les insectes bien sûr mais aussi la nature, les animaux et les humains. Car actuellement, l’agriculture intensive moderne fait des ravages : on observe notamment le déclin de près de 40% des populations d’insectes butineurs. Or sans eux, ce sont plus de la moitié de nos fruits, légumes et produits de consommation courante qui sont voués à disparaître.
Ces insectes butineurs sont un maillon essentiel du maintien des écosystèmes, de la biodiversité et de la survie d’autres espèces. Il est urgent de les protéger.
Refuge pour les insecteurs butineurs

La forêt comestible, un ilot de biodiversité au milieu de nos campagnes 

À l’opposé de la monoculture, largement utilisée dans l’agriculture intensive et industrielle, la forêt comestible repose sur un modèle d’agriculture durable et auto-suffisant, dans lequel l’homme travaille avec la nature, et non pas contre elle.
À l’image d’une forêt naturelle, une forêt comestible est composée d’une grande diversité de plantes allant du champignon à l’arbre. Une fois adulte, ce jardin nourricier apporte des fruits, est apte à vivre sans arrosage, s’auto nourrit et crée un micro climat. Ce jardin forêt est scindé en “parcelles” nommées guildes.
Elle est composée d’espèces mellifères et nectarifères. La floraison s’étale sur de longs mois et permet d’attirer les insectes butineurs, de développer la pollinisation, de repousser les nuisibles et plantes non désirées, et de fertiliser les bonnes plantes.

L’importance des insectes pollinisateurs 

La pollinisation est le mode de reproduction privilégié d’un grand nombre de végétaux, elle assure l’adaptation et la survie des plantes.
Elle consiste au transport d’un grain de pollen d’une fleur à l’autre.
Les vecteurs de cette pollinisation sont nombreux et variés au premier rang desquels : les insectes, et plus particulièrement les abeilles. Certaines fleurs, telles que le trèfle rouge ou les pensées sauvages, sont uniquement pollinisées par les insectes.
Les insectes butineurs ont besoin de différents pollens pour se nourrir sainement et rester en bonne santé. Composés d’une grande diversité de plantes, les Jardins forêts apportent cette diversité et constituent des jardins nourriciers idéaux pour les insectes..
Le bourdon - Insecte pollinisateur

Quelques exemples d’insectes butineurs

On dénombre une multitude d’insectes pollinisateurs au premier desquels les abeilles bien sûr. Nous connaissons bien les abeilles qui vivent en colonies dans des ruches, mais saviez-vous que la majorité des espèces sont des abeilles solitaires qui vivent en faisant leur nid dans un trou du sol ?
Ces dernières qui ne sont pas protégées par des ruches ont besoin de refuges de biodiversité. Les bourdons sont également des acteurs très importants de la pollinisation : ces gros insectes velus sont plus résistants grâce à leur taille et leur force physique que les abeilles. Ils peuvent voler malgré le vent et leur longue langue leur permet de butiner des fleurs inaccessibles à leurs cousines telles que les pois et les haricots. Saviez-vous que leurs battements d’ailes et les vibrations de leurs larges corps font à leur tour vibrer les fleurs qui lâchent leur pollen ? On appelle cela la pollinisation vibratile ou sonication.
Le papillon, l’insecte le plus connu au monde, se nourrit uniquement de plantes, il est phytophage. Les adultes se nourrissent de nectars de plantes fleuries. En Europe, les papillons servent de bio-indicateurs. Ils sont utilisés pour évaluer l’état et la santé des écosystèmes. Ce rôle leur est attribué car ils sont vulnérables à de nombreux facteurs de dégradation de l’environnement et sont des pollinisateurs.
Pour tous les bourdons, abeilles solitaires, coléoptères, papillons, guêpes, osmies, xylocopes, mouches et autres insectes butineurs qui occupent un rôle crucial dans la biodiversité, la survie de la nature, et la production de nos fruits et légumes, il est important de développer en France des forêts comestibles, véritables petits paradis sur Terre !

Exemple d'insecte butineur : l'abeille
Exemple d'insecte butineur : le papillon
Exemple d'insecte butineur : le bourdon

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer