fbpx

Petit insecte attachant, je ne sers pas uniquement pour les comptines pour enfants. En effet, je suis aussi un précieux allié pour votre jardin. Je lutte contre les ravageurs qui envahissent votre jardin. Mais pour mieux me connaître, ainsi que mes confrères, il y a de nombreuses choses à découvrir sur nous. Je vous dis tout !

Je fais partie des insectes préférés

Je suis toute petite, ronde, joliment colorée, mais surtout inoffensive. Il n’y a pas que dans les histoires pour enfants que je suis appréciée. On dit aussi que je suis un porte-bonheur. Mais surtout, je suis l’une de vos plus fidèles alliées, pour lutter contre les parasites présents dans votre jardin : les pucerons

D’ailleurs, nous sommes environ 6000 espèces dans le monde entier. Vous pouvez en trouver quelques-unes dans votre jardin. Parmi les plus communes, sont les coccinelles à sept points, les coccinelles à deux points, et enfin la coccinelle asiatique.

Tout comme le scarabée, je fais partie de la famille des Coléoptères. On me surnomme également la «Bête à bon Dieu». En fait, je dois mon surnom à une histoire datant du Moyen-âge, en plus d’être l’alliée du jardinier.

Un jour, un homme fut condamné à mort pour meurtre, alors qu’il clama son innocence. Une chose étonnante s’est produite, lorsqu’une coccinelle s’est posée à plusieurs reprises sur sa nuque. Vu comme un signe divin, le roi Robert II ordonna de relâcher l’homme. Le vrai coupable fut finalement retrouvé quelques jours plus tard.

ponte d'une coccinelle

Mon cycle de vie

Généralement, je peux vivre environ 2 ans. Une femelle pond ses oeufs au printemps, sur une plante infestée de pucerons. Certaines espèces peuvent pondre jusqu’à 500 oeufs. Les oeufs éclosent au bout de 5 jours environ. Lorsque je suis une larve, je me mets aussitôt en quête de nourriture. Je n’ai pas besoin de chasser. Pour me nourrir et me développer, il me suffit de me promener sur les feuilles, et dévorer tous les pucerons sur mon passage.

Je mue quatre fois au cours de ma croissance (environ 14 jours). À mon dernier stade, je m’immobilise sur une feuille pour me transformer en nymphe (une chrysalide). Au bout d’une semaine, je sors de ma nymphe en étant de couleur jaune. Je deviens rouge au bout de quelques heures. Mes points noirs apparaissent le lendemain.

Mes points n’indiquent pas mon âge

Si vous pensez que mes points indiquent mon âge, détrompez-vous ! Toutes les coccinelles à points conservent le même nombre de points durant toute leur vie. En France, les coccinelles à sept points sont les plus nombreuses. D’ailleurs, certaines espèces peuvent posséder jusqu’à 22 points.

En revanche, ma couleur peut varier avec mon âge. En effet, une coccinelle peut être jaune à la naissance, pour ensuite prendre la couleur rouge en grandissant.

En réalité, les couleurs vives sur le dos des coccinelles représentent une manière de se protéger des prédateurs. Mon corps produit des alcaloïdes, une substance toxique. J’ai aussi très mauvais goût. Si un prédateur tente de me manger, il en gardera un souvenir très désagréable.

Je suis auxiliaire de jardin

Une coccinelle est très efficace pour votre jardin. En fait, mon rôle principal est d’éradiquer une plante infectée de pucerons. Je suis une prédatrice carnivore. Je me nourris essentiellement de pucerons. Adulte, je suis capable d’en consommer jusqu’à 150 par jour, bien plus vorace qu’une larve. Toutefois, si les pucerons sont rares, je peux consommer des thrips, des cochenilles, du pollen ou encore du nectar.

Rassurez-vous, nous ne causons aucun dégât dans votre potager.

Je suis très appréciée par les jardiniers. Quel soulagement, lorsqu’un jardinier me découvre sur ses plantes envahies par des pucerons. Il sait que d’ici quelques jours, ces parasites ne seront plus qu’un lointain souvenir.

La coccinelle est très utilisée pour la lutte écologique. En faisant appel à moi, vous bannissez l’utilisation des pesticides et autres produits chimiques ; nocifs pour la faune et la flore. De nombreux jardiniers font un élevage de coccinelles. Ils nous achètent sous forme d’oeufs ou de très jeunes larves vivantes, afin de nous déposer sur les plantes envahies par des pucerons. Une coccinelle est tout aussi efficace que les insecticides, sans avoir d’inconvénients écologiques.

Mieux encore, une larve devenue adulte, ira pondre à son tour sur d’autres plantes parasitées par des pucerons. Néanmoins, vous devez prendre quelques précautions pour que notre rôle soit efficace :

  • ne mettez pas de traitement insecticide sur la plante,
  • attention aux fourmis.

Lorsque les fourmis adoptent une colonie de pucerons, elles risquent de les protéger. En effet, elles se nourrissent du miellat secrété par les pucerons, et tuent les larves de coccinelle.

Fleur de soucisComment m’attirer dans votre jardin ?

Nous viendrons naturellement dans votre jardin si vous bannissez l’utilisation des insecticides. En effet, vous risquez de me tuer en plus des insectes nuisibles.

La nourriture est le principal élément pour m’attirer dans votre jardin. Encore une fois, une coccinelle mange les insectes nuisibles ou des plantes. J’ai besoin de ces deux éléments pour survivre. Préservez un espace riche en flore. Si vous en offrez en abondance, les coccinelles s’installent avec plaisir dans votre jardin. Parmi les plantes, vous pouvez voir par exemple :

  • Angélique,
  • Orties,
  • Calendula,
  • Carvi,
  • Ciboulette,
  • Coriandre,
  • Aneth,
  • Fenouil

Si vous souhaitez protéger ces plantes, vous pouvez également utiliser quelques plantes pièges, qui serviront à attirer les pucerons. Le chou et la Capucine sont les plantes préférées des pucerons.

Vous pouvez placer des assiettes d’eau peu profondes, afin de m’attirer. Construire une maison à insectes serait le bienvenu. Pourquoi ? Vous allez également attirer d’autres auxiliaires de jardin comme les abeilles solitaires, les syrphes ou encore un perce-oreille.

Ces derniers sont très efficaces pour éliminer les pucerons, les escargots et les limaces, néfastes pour votre potager ou vos arbres fruitiers.

En hiver, je dors

Dès l’automne, je viens hiberner dans l’écorce des grands arbres, un tas de feuilles mortes, un tas de bois ou encore les fissures des murs de votre maison. Pas d’inquiétude, je ne fais que passer l’hiver jusqu’au printemps.

Si vous n’avez pas ces éléments dans votre jardin, vous pouvez construire un abri de planches, briques, ou de tuiles dotées d’interstices. Vous pouvez également installer une maison de coccinelles dans un coin ensoleillé.

En fin de compte, vous n’avez pas besoin d’utiliser des produits chimiques pour remédier à vos problèmes de nuisibles. Sans le savoir, vous avez un insecticide naturels qui fait le travail à votre place. Mes confrères et moi avons prouvé notre efficacité tout en préservant vos plantes. Si votre potager est infesté de pucerons, gardez en tête que nous sommes votre meilleur atout écologique.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer