Si dans l’Antiquité les Romains se servaient de la menthe poivrée pour confectionner un vin fortifiant principalement destiné aux athlètes, leurs épouses mâchaient ses feuilles dans une cuillerée de miel pour masquer leur haleine alcoolisée. L’alcool étant réservé alors aux Dieux et aux hommes et interdits donc aux femmes.
Les Grecs eux l’utilisait plutôt comme base de parfum.

De nos jours l’infusion de menthe poivrée est un excellent digestif mais aussi un bon stimulant général et même sexuel d’où son surnom d’herbe à Vénus.
Elle renforce le tonus comme les défenses immunitaires.
Un excellent stimulant donc mais qui n’énerve pas comme le café et peut donc être consommé en infusion sans modération.

À raison d’1 cuillerée à soupe par tasse, deux à trois tasses par jour.

Docteur Jacques Labescat
https://www.soignerparlesplantes.fr/

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer