fbpx
Les petites bêtes volantes de nos jardins

Partons à la rencontre de ces charmantes petites bêtes volantes que l’on voit dans nos jardins dès l’apparition des beaux jours, et que l’on appelle les “insectes butineurs”.
Quel est le rôle des insectes butineurs ?
Pourquoi sont-ils en voie de disparition ?
Les insectes butineurs ont un rôle essentiel dans l’équilibre de notre planète.
Ils servent de vecteurs entre les fleurs et permettent de les féconder en transportant le pollen de l’une à l’autre.
On appelle cela la pollinisation.
C’est grâce à la pollinisation que les arbres produisent des fruits et que les végétaux se reproduisent.
A savoir que 80% des plantes sont pollinisées par les insectes.
Menacés par la réduction des surfaces plantées, par l’arrachage des haies, par les monocultures et par l’emploi des pesticides, leur nombre est en forte diminution.
Il est donc essentiel de faire tout notre possible pour préserver ces insectes, qui jouent un rôle essentiel dans la nature.

Les insectes butineurs, qui sont-ils ?
LE BOURDON :

Il supporte très bien le froid et fait son apparition dès la fin de l’hiver, ce qui permet la pollinisation précoce des végétaux en fleurs à cette époque. Il reste actif jusqu’à tard dans la saison.

L’ABEILLE :

Elle est plus frileuse, et préfère donc attendre que l’atmosphère se réchauffe pour mener à bien son travail. Elle aime particulièrement les fleurs de pissenlits, de lavandes ou de lierre.

LES PAPILLONS :

Ils apparaissent également au jardin dès les premiers rayons du soleil, offrant un spectacle coloré durant le printemps et l’été.
Ils ont accès à des fleurs aux calices plus profonds gfrâce à leur longue trompe.

LES COLEOPTERES :

C’est un insecte très discret que l’on peut apercevoir dans les roses. Il participe lui aussi au travail de pollinisation.
D’autres insectes comme les guêpes, les osmies et les xylocopes, ces gros insectes noirs vrombissants qui font souvent peur aux enfants mais qui sont inoffensifs, jouent un rôle dans la pollinisation.

XYLOCOPE OSMIE 
Certaines mouches butinent aussi les fleurs. Les syrphes, qui ressemblent à de fines guêpes, en font partie. Elles jouent un rôle important dans la pollinisation, mais sont en plus capables, à l’état de larve, de dévorer un nombre important de pucerons, il sera donc essentiel de les préserver !

Nous vous avons exposé qu’une petite partie de nos Alliés, si vous êtes intéressé(e), de nombreux sites sont à votre disposition.

Nous nous sommes concentrés sur les bourdons pour développer le projet.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer